Rendez-vous

Alimentation de proximité : Comment travailler avec l'agriculture locale ?

Présentation de la formation

L'ADM54, en partenariat avec la Chambre d'agriculture, a mis en place une formation pour favoriser les circuits courts alimentaires dans les collectivités afin de répondre à une forte demande des consommateurs, valoriser les productions locales, anticiper et réussir l'échéance de 2022 pour la restauration collective.

Créateur de lien social et peu gourmand en transport et en CO2, le circuit court crée une relation directe entre le producteur et le consommateur. Il a également des effets économiques et environnementaux positifs via la revitalisation des territoires ruraux, la création d'emplois non délocalisables ou la rémunération directe des producteurs.

Grâce à ce module, les stagiaires disposeront d'outils pour favoriser ces modes de distribution et être acteurs de l'avenir alimentaire de leur territoire.
 

Formation éligible au DIF des élus : www.dif-elus.fr.
Quelle procédure suivre pour établir un dossier DIF ?
Programme
  • 1 | Introduction aux circuits courts
    Qu’est-ce qu’un circuit court ? Est-ce synonyme d’achat local ? Pourrais-je choisir de travailler directement avec le maraîcher du village ? Quels sont les intérêts et les inconvénients des circuits courts pour les agriculteurs ? Comment adopter une démarche éco-responsable et permettre à l'agriculteur de vivre de ses productions ?
  • 2 | Faciliter la mise en place d'un point de vente collectif de produits locaux
    Les collectivités peuvent faciliter le développement de points de vente de produits locaux avec les agriculteurs. Les marchés de producteurs, plébiscités par les communes, nécessitent de mettre en place des outils pour garantir le succès. Au-delà des marchés, d'autres formules existent, dans lesquelles les collectivités peuvent intervenir en tant que partenaires : drive fermier, magasin de producteurs, ... - Mettre en place un marché fermiers : les aspects organisationnels et réglementaires : Quelle méthodologie ?Qui peut participer au marché de producteurs ? Comment associer les agriculteurs et le petit commerce au projet pour que cela soit bénéfique pour tous ? Quelles animations trouver ?Comment les articuler avec un marché hebdomadaire ? Quelle formule adopter ? saisonnière ? mensuelle ? hebdomadaire ? Faut-il délibérer pour créer un marché fermier ? Quelles organisations professionnelles consulter préalablement ? Qui attribue les emplacements ? Qui définit les tarifs des droits de place ? Sur quels critères ? - Aperçu des autres types de point de vente.
  • 3 | Loi alimentation : Qu’est-ce qui va changer dans l’assiette des enfants à la cantine ?
    Une loi de 2018 prévoit que la restauration collective publique devra s’approvisionner avec au moins 50% de produits issus de l’agriculture biologique, locaux ou sous signes de qualité à compter 1er janvier 2022. - Quelles sont les bonnes questions à se poser pour se préparer à l’échéance de 2022 ? Quelle est l’offre locale ? Est-elle adaptée et disponible ? Comment définir son besoin en adéquation avec ce qui est produit localement et la saisonnalité ? Comment construire son cahier des charges si la collectivité dispose d’une cuisine centrale ou si elle fait appel à un prestataire ? Est-ce que cela impliquera une hausse des prix des repas ? Sur quels critères retenir les offres ? Peut-on introduire une préférence locale ? - Comment suivre et évoluer la prestation ? Comment réduire le gaspillage alimentaire ? Quelles idées de communication auprès des familles ?
Les +
Remise d'un récapitulatif des obligations et recommandations dans le cadre de la responsabilité d'une restauration collective.
Modalités
Date : 17 mai
Durée : 1 journée
Horaires : de 9h à 17h
Intervenant(e)
Nicole LE BRUN et Fabienne PORTET
Effectif
de 8 (minimum) à 20 personnes (maximum)
Lieu
au siège de l’ADM54 à Laxou
Objectifs
  • Pouvoir
    mettre en place des circuits courts alimentaires et préparer l'échéance de 2022.
  • Connaître
    les enjeux et les acteurs du territoire.
  • Conforter
    l'ancrage territorial de notre alimentation qui permet à la fois d'assurer de nouveaux débouchés pour les agriculteurs et de répondre aux attentes des consommateurs.
tarif adhérent
nous consulter
Je participe. Pour cela, je remplis le bulletin d’inscription Téléchargez la fiche formation
Prochaines sessions
17 mai
au siège de l’ADM54 à Laxou
Détail