À savoir

18 avril 2019

Motions de l’ADM54

Motions de l’ADM54

6 motions ont été adoptées lors du comité directeur de l'ADM54 du 18 avril 2019 :

SAINT GOBAIN Pont-à-Mousson

Les maires de Meurthe-et-Moselle, réunis en comité directeur le 18 avril 2019, défendent à l'unanimité l'entreprise SAINT GOBAIN PAM, fleuron industriel de la Lorraine qui a plus de 160 ans d'histoire et à laquelle chaque habitant du Grand Est Est attaché.

La réussite de SAINT GOBAIN PAM repose sur un écosystème et un savoir faire que les élus doivent protéger.

Le comité directeur de l'ADM54 est particulièrement concerné par la question de la souveraineté européenne industrielle et la protection du secteur stratégique de l'adduction d'eau en France. C'est pourquoi le comité directeur souhaite la recherche d'un partenariat européen pour SAINT GOBAIN PAM afin d'investir dans l'outil de production et maintenir les emplois dans le territoire.

Parité

Le comité directeur de l'ADM54 est favorable à l'amélioration de la parité au sein des conseils municipaux, mais il ne souhaite pas un scrutin de liste dans les communes de moins de 1000 habitants.

Agences comptables

Le comité directeur de l'association des maires et des présidents d'intercommunalité de Meurthe-et-Moselle (ADM54) demande, à l'unanimité, le maintien des trésoreries de proximité avec un personnel d'Etat qualifié pour les aider, si nécessaire, dans la préparation de leurs budgets ou le montage de dossiers complexes et donc le maintien de la séparation entre l'ordonnateur et le comptable.

Encaissement des produits des ventes de bois des forêts communales

Le comité directeur de l'ADM54 soutient, à l'unanimité, l'action des Communes forestières pour que l'encaissement des produits des ventes de bois des forêts communales soit toujours du ressort des communes et ne puisse pas se faire directement par l'Office national des forêts (ONF).

Peste porcine

Le comité directeur de l'ADM54 demande, à l'unanimité, que l'Etat compense le manque à gagner aux communes comprises dans la zone blanche constituée pour lutter contre la propagation de la peste porcine.

DIF

Le comité directeur de l'ADM54 demande, à l'unanimité, que les nouveaux élus de 2020 puissent bénéficier dès leur élection, et non après une année de mandat, du DIF (droit individuel à la formation). Il demande également la compensation d'une éventuelle perte de revenu pour les élus qui se forment.

Retour