Edito

 
 

Juillet - Août - Septembre 2015

Je pourrais reprendre mon éditorial du mois d'avril car les inquiétudes sur l'avenir des communes, notamment rurales, ne s'estompent pas. Nous, maires, sommes pourtant ouverts aux évolutions ! Combien venons-nous d'en absorber depuis les dix dernières années ? Mais pourquoi ne pas nous laisser décider librement - et à notre rythme - de nos regroupements, par exemple sous forme de communes nouvelles et de la place de l'intercommunalité dans nos projets de territoire ?

Ne soyons pas seulement gestionnaires, mais visionnaires ! Car travailler autrement implique de nouveaux comportements.

Nous comprenons le désarroi de nos administrés car nous sommes sur le terrain quasiment 24h sur 24h : nous entendons les difficultés scolaires, professionnelles, financières,....Or on ne défend les valeurs de la République que le ventre plein !

 Le bon sens est atomisé par la réglementation, le vice est davantage récompensé que la vertu et nous nous retrouvons dans un bateau en pleine tempête, avec une partie de l'équipage qui écope, une autre qui regarde sans savoir quoi faire et une troisième qui, n'ayant rien compris, déverse de l'eau sur le ponton.

C'est pourquoi l'association des maires de Meurthe-et-Moselle a travaillé à l'élaboration d'un sticker repris sur le plan national - j'aime ma commune - ainsi qu'un dépliant sur le rôle du maire et de son équipe municipale qui vous sera proposé pour diffusion à la population.

Garants du lien social, notre rôle est fondamental dans le maillage cohérent et équilibré des territoires. C'est pourquoi nous devons développer encore notre capacité d'innovation, car à la faiblesse des États, doit justement répondre la force des territoires !
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 Historique

 
 

Septembre - Octobre 2014

Merci de votre confiance !
 

Juillet - Août 2014

Maires élus ou réélus, quel bilan après 100 jours ?
 
 
 
 
 
 

Utilisateur

Mot de passe